Chef

Publié le 08-07-2023

de Renzo Agasso

Tamara Lunger de Bolzano, née en 1986, est la plus grande grimpeuse italienne, parmi les meilleures au monde. Il a conquis le K2, le Nanga Parbat et de nombreux autres sommets.

Il prétend avoir deux richesses. Le premier est le courage. « Et la deuxième richesse – explique-t-elle – celle qui me fait me sentir plus chanceuse, c'est la foi. Mais pas une foi sectaire, une foi formelle : rien de tout cela, parce que je crois en Dieu avec une joie sans bornes. Croire me met toujours de bonne humeur. Dieu, ou plutôt Jésus, je l'imagine en homme de trente, trente-cinq ans, avec une semaine de barbe hirsute, des cheveux légèrement bouclés jusqu'aux épaules, musclé, il me semble même de temps en temps entrevoir qu'il a un écaille de tortue folle. C'est un homme beau et charmant. Et toujours à l'écoute : quand je lui parle, parce que je parle à Jésus continuellement même sans avoir besoin d'être en danger ou en difficulté sur une montagne, il me répond toujours par des actions, par ce qui se passe.

Il m'aime, j'en suis sûr, et le savoir me donne tellement confiance. C'est comme avoir un partenaire de vie, à la différence que Dieu ou Jésus ou peu importe comment nous voulons l'appeler ne me rend jamais triste mais seulement heureux. Ça ne me déçoit pas : c'est comme la montagne, qui à mon avis vaut mieux qu'un garçon, un copain. C'est la foi qu'ils m'ont transmise dans ma famille, celle qui ne te fait jamais te sentir seul, car tu sais qu'il y a quelqu'un qui te donne un coup de main, qui t'encourage à continuer.

Dieu est mon chef, c'est tout. Il en a toujours été ainsi et je ne connais aucun alpiniste qui y croit autant que moi». En difficulté, escaladant le Nanga Parbat, il dit que « je continue à prier, je prie et prie, je pense à mon cher ami Jésus, je pense qu'il est mon meilleur ami, mon sauveur, je lui demande de m'aider, je lui demande gentiment s'il peut arrêter ce vent, ne serait-ce que pour deux heures, je vous prie de me libérer de ce poids énorme que je sens sur moi et qui m'empêche d'être aussi puissant que d'habitude. Je me sens si vulnérable, si effrayé. Je parviens à passer sous le pic, je regarde au-dessus de ma tête et continue à prier, en silence. Je demande à Dieu de m'écouter au-delà du vent, je veux que mes pensées et mes sentiments aillent droit au ciel".

Il récite le Psaume 121 : « Je lève les yeux vers les montagnes : d'où viendra mon secours ? Mon aide vient du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre. Il ne laissera pas ton pied glisser et ton gardien ne s'endormira pas." Parlez de Tamara et de son chef.

Renzo Agasso

NP Aprile 2023

Ce site utilise des cookies. Si tu continues ta navigation tu consens à leur utilisation. Clique ici pour plus de détails

Ok